La Syrie retourne à la Ligue arabe après 12 ans

Syria to Return to Arab League After 12 Years

Introduction : La Syrie autorisée à rejoindre la Ligue arabe sous certaines conditions

Après douze ans d’isolement, la Syrie a été autorisée à rejoindre la Ligue arabe, sous certaines conditions. La décision a été prise par les ministres arabes des Affaires étrangères lors d’une réunion d’urgence au Caire. Les conditions incluent le retour en toute sécurité des réfugiés syriens, un processus politique viable aboutissant à des élections et des mesures pour arrêter le trafic de drogue de Syrie vers les pays voisins. Cette nouvelle intervient au milieu d’une poussée régionale pour normaliser les relations avec le président syrien Bachar al-Assad, en particulier après le tremblement de terre de février.

Quelles sont les conditions pour que la Syrie rejoigne la Ligue arabe ?

Les conditions pour que la Syrie rejoigne la Ligue arabe incluent le retour en toute sécurité des réfugiés syriens, un processus politique viable aboutissant à des élections et des mesures pour arrêter le trafic de drogue de Syrie vers les pays voisins. Ces conditions ont été énoncées par un diplomate égyptien qui s’est entretenu avec The National sous couvert d’anonymat.

READ  Pourquoi investir dans la formation des employés

Pourquoi la Syrie a-t-elle été suspendue de la Ligue arabe en 2011 ?

La Syrie a été suspendue de la Ligue arabe en 2011 pour son incapacité à mettre fin à sa répression en cours contre les civils et son incapacité à mettre en œuvre les termes d’un accord de paix pour mettre fin à sa crise interne. La suspension a été décrite comme la dernière chance pour le président Assad de mettre en œuvre l’accord de paix que la Ligue arabe a mis en œuvre pour mettre fin à la répression contre les civils, retirer les forces de sécurité des zones civiles et libérer les prisonniers politiques.

Qu’est-ce qui a poussé la Ligue arabe à autoriser la Syrie à rejoindre l’organisation ?

La décision de la Ligue arabe d’autoriser la Syrie à rejoindre l’organisation est intervenue au milieu d’une poussée régionale pour normaliser les relations avec le président syrien Bachar al-Assad, en particulier après le tremblement de terre de février. Le tremblement de terre dévastateur de magnitude 7,8, qui s’est produit près de la frontière entre la Turquie et la Syrie, a déplacé des millions de personnes de leurs foyers et tué plus de 50 000 personnes.

Quels sont les pays qui ont normalisé leurs relations avec la Syrie ?

Depuis que les Émirats arabes unis et Bahreïn ont rouvert leurs ambassades à Damas en 2018, on assiste à une normalisation progressive des relations avec la Syrie. Oman a également renvoyé son ambassadeur en Syrie en 2020 et la Jordanie a rouvert sa frontière avec la Syrie en 2021.

READ  Les meilleures formations en ligne crypto monnaie 

Les États-Unis sont-ils en faveur de la normalisation des relations avec la Syrie ?

Non, les États-Unis sont fermement opposés à la normalisation des relations avec la Syrie. Le porte-parole du département d’État, Vedant Patel, a déclaré : « Nous ne normaliserons pas avec le régime d’Assad et nous n’encouragerons pas les autres en l’absence de progrès authentiques et durables vers une résolution politique ».

Quelle est la position de l’Arabie saoudite et de l’Iran sur la normalisation des relations ?

L’Arabie saoudite et l’Iran ont récemment conclu un accord négocié par la Chine pour résoudre leurs querelles politiques au Moyen-Orient. Cette série de réconciliations diplomatiques peut apporter des solutions aux conflits.

Quel est le rôle de la Turquie et de l’Égypte dans la normalisation des relations ?

L’Égypte et la Turquie se sont également entendues sur un calendrier pour reprendre leurs relations diplomatiques. Les deux présidents vont se rencontrer prochainement pour discuter des intérêts mutuels.

Quels sont les arguments des États-Unis contre la normalisation des relations avec la Syrie ?

Les États-Unis sont fermement opposés à la normalisation des relations avec la Syrie en raison de la répression continue contre les civils et de l’incapacité du gouvernement syrien à mettre en œuvre des réformes politiques.

Qu’est-ce qui a poussé la Ligue arabe à autoriser le retour de la Syrie ?

La Ligue arabe a autorisé le retour de la Syrie en raison de la normalisation progressive des relations avec la Syrie dans la région et de la nécessité de trouver une solution politique à la crise en Syrie.

Quelles sont les perspectives de normalisation des relations avec la Syrie ?

Les perspectives de normalisation des relations avec la Syrie semblent positives dans la région, mais les États-Unis restent fermement opposés à cette idée. Il est possible que d’autres pays rejoignent la Ligue arabe dans un proche avenir.

READ  Quels sont les rôles des facilitateurs en formation

Résumé : La Syrie a été autorisée à rejoindre la Ligue arabe sous certaines conditions, notamment le retour sûr des réfugiés syriens, un processus politique viable aboutissant à des élections et des mesures pour arrêter le trafic de drogue de Syrie vers les pays voisins. Cette décision intervient au milieu d’une poussée régionale pour normaliser les relations avec le président syrien Bachar al-Assad, en particulier après le tremblement de terre de février. Les États-Unis restent fermement opposés à la normalisation des relations avec la Syrie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut