La Chambre reçoit 1 014 documents de contrat de la NCC sur l’USPF.

House Receives 1,014 Contract Documents From NCC Over USPF

Introduction :

La Chambre des représentants du Nigéria enquête sur l’incapacité de la Commission des communications du Nigéria (NCC) à fournir un réseau de télécommunication. Le comité ad hoc enquête sur les régularisations et l’utilisation des fonds de l’USPF. Dans ce contexte, la Chambre des représentants a reçu des documents pertinents de la NCC concernant 1 014 contrats qu’elle a exécutés dans le cadre du Fonds de fourniture du service universel (USPF). Le comité a également exigé les spécifications de chacun des contrats attribués et répertoriés dans le document de 91 pages soumis par CNC.

1. Qu’est-ce que l’USPF ?

L’USPF est le Fonds de fourniture du service universel. Il s’agit d’un fonds créé par le gouvernement nigérian pour financer la fourniture de services de télécommunication à des tarifs abordables dans les zones rurales et sous-desservies.

READ  "75 ans plus tard, le Moyen-Orient modifié nécessite une approche différente envers la Palestine"

2. Pourquoi la Chambre des représentants enquête-t-elle sur la NCC ?

La Chambre des représentants enquête sur la NCC en raison de son incapacité à fournir un réseau de télécommunication. Le comité ad hoc enquête également sur les régularisations et l’utilisation des fonds de l’USPF.

3. Combien de contrats la NCC a-t-elle exécutés dans le cadre de l’USPF ?

La NCC a exécuté 1 014 contrats dans le cadre de l’USPF.

4. Qui a soumis les documents au comité ad hoc de la Chambre des représentants ?

Les documents ont été soumis au comité ad hoc de la Chambre des représentants par Prof. Umar Garba Danbatta, le vice-président exécutif de la NCC.

5. Qu’a demandé le comité ad hoc de la Chambre des représentants à la NCC ?

Le comité ad hoc de la Chambre des représentants a demandé des détails sur les projets, y compris des adresses spécifiques et une description du projet. Le comité a également exigé les spécifications de chacun des contrats attribués et répertoriés dans le document de 91 pages soumis par CNC.

6. Pourquoi les législateurs ont-ils froncé les sourcils lors de l’audience ?

Les législateurs ont froncé les sourcils en raison de l’absence des PDG des entreprises de télécommunications, qui ont été convoqués pour faire des présentations à l’audience.

7. Quand la NCC devait-elle soumettre les documents requis au comité ad hoc de la Chambre des représentants ?

La NCC devait avoir soumis les documents requis le 9 mai pour permettre au comité de les analyser lors de sa prochaine audience qui s’est tenue le même jour.

READ  Le PDP déclare un jeûne de sept jours pour la victoire d'Atiku au tribunal présidentiel

8. Combien de projets n’avaient pas d’emplacement précis ?

80% des projets n’avaient pas d’emplacement précis.

9. Qui dirige le comité ad hoc de la Chambre des représentants ?

Le comité ad hoc de la Chambre des représentants est dirigé par le représentant Bamidele Salam.

10. Que se passera-t-il si la NCC ne soumet pas les documents requis ?

Si la NCC ne soumet pas les documents requis, le comité ad hoc de la Chambre des représentants leur communiquera une autre date à laquelle ils devront soumettre les documents.

Résumé :

La Chambre des représentants du Nigéria enquête sur l’incapacité de la Commission des communications du Nigéria (NCC) à fournir un réseau de télécommunication. Le comité ad hoc enquête également sur les régularisations et l’utilisation des fonds de l’USPF. La NCC a exécuté 1 014 contrats dans le cadre de l’USPF. Les législateurs ont froncé les sourcils en raison de l’absence des PDG des entreprises de télécommunications, qui ont été convoqués pour faire des présentations à l’audience. Le comité ad hoc de la Chambre des représentants est dirigé par le représentant Bamidele Salam.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut