Contraintes de risque dans les aéroports à partir de samedi en raison de la grève SEF.

AIRPORTS RISK CONSTRAINTS FROM SATURDAY DUE TO SEF STRIKE

Introduction :

Le Service des étrangers et des frontières (SEF) au Portugal a décidé d’entamer une grève qui pourrait causer des contraintes dans les aéroports entre le samedi et le lundi. Les passagers sont donc conseillés de prendre des précautions et de se rendre plus tôt à l’embarquement. Dans cet article, nous allons examiner de plus près les impacts de cette grève et répondre à 10 questions importantes qui y sont liées.

Quand la grève commence-t-elle et quels sont les aéroports concernés ?

La grève des inspecteurs du SEF commence le samedi à l’aéroport de Lisbonne entre 05h00 et 10h00. Elle s’étend lundi aux aéroports de Porto, Faro et Madère. Les contraintes pourraient principalement avoir lieu le matin, mais il est conseillé aux passagers voyageant vers des pays hors de l’espace Schengen de se rendre à l’embarquement plus tôt.

Pourquoi la grève a-t-elle lieu ?

La grève est liée à l’incertitude quant à l’avenir des inspecteurs du SEF après que le gouvernement a approuvé le passage de la carrière d’enquête et d’inspection du SEF éteinte à la carrière d’enquête criminelle de la police judiciaire, suite au processus de restructuration.

READ  Mai 29 : Otti va démarrer en trombe, selon un membre du comité de transfert de pouvoir.

Comment ANA Aeroportos de Portugal gère-t-elle la situation ?

ANA conseille aux passagers de partir plus tôt pour l’embarquement et précise qu’elle fera tout ce qui est en son pouvoir pour atténuer les contraintes causées aux passagers. Dans le cas où il y aurait des retards, ANA est habituée à gérer ces situations et cela pourrait toujours fonctionner normalement un lundi généralement chargé.

Y aura-t-il des retards dans le passage des aéroports à Madère ?

Il pourrait y avoir des retards dans le passage à l’aéroport de Madère le lundi matin, mais en règle générale, ils gèrent bien ces situations.

Combien d’aéroports ANA gère-t-elle au Portugal ?

ANA gère 10 aéroports au Portugal, dont Lisbonne, Porto, Faro et Beja.

Quels sont les autres aéroports qui pourraient être affectés par la grève ?

Les aéroports de Porto, Faro, Funchal, Porto Santo et Ponta Delgada pourraient également être affectés par la grève.

Quel est le syndicat qui a annoncé la grève ?

Le Syndicat des inspecteurs de la recherche, de l’inspection et des frontières (SIIFF) a annoncé la tenue de périodes de grève à partir du 20 mai pour les aéroports de Lisbonne, Porto, Faro et Madère.

Combien de préavis de grève le SEF a-t-il émis ?

SEF a émis deux préavis de grève qui auront lieu au cours des mois de mai et juin, l’un pour l’aéroport de Lisbonne et l’autre pour les aéroports de Faro, Porto et Madère, ainsi que pour les postes frontières restants.

Comment les passagers peuvent-ils se préparer à la grève ?

Les passagers sont conseillés de partir plus tôt pour l’embarquement et de prendre des précautions supplémentaires pour éviter les retards.

READ  8 mots arabes qui partagent des racines avec leurs traductions persanes

Comment cette grève pourrait-elle affecter le tourisme au Portugal ?

Si la grève se prolonge, elle pourrait avoir des conséquences négatives sur le tourisme au Portugal, car les passagers pourraient être découragés de voyager dans le pays.

Quelles sont les mesures que le gouvernement portugais prend pour résoudre cette question ?

Il n’y a pas encore d’informations sur les mesures que le gouvernement portugais prendra pour résoudre cette question.

Résumé :

La grève des inspecteurs du SEF pourrait causer des contraintes dans les aéroports du Portugal entre le samedi et le lundi. ANA Aeroportos de Portugal conseille aux passagers de partir plus tôt pour l’embarquement et précise qu’elle fera tout ce qui est en son pouvoir pour atténuer les contraintes causées aux passagers. Les aéroports de Porto, Faro, Funchal, Porto Santo et Ponta Delgada pourraient également être affectés par la grève. Les passagers sont conseillés de prendre des précautions supplémentaires pour éviter les retards. Si la grève se prolonge, elle pourrait avoir des conséquences négatives sur le tourisme au Portugal. Il n’y a pas encore d’informations sur les mesures que le gouvernement portugais prendra pour résoudre cette question.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut