L’Egypte et Oman signent des accords pour encourager la coopération bilatérale et renforcer les liens économiques.

Egypt and Oman Sign Deals to Foster Bilateral Cooperation, Strengthen Economic Ties

Introduction :

L’article parle des accords signés entre l’Égypte et Oman pour renforcer leur coopération bilatérale et stimuler leurs investissements conjoints. Ces accords ont été signés lors du Forum des affaires égypto-omanais qui s’est tenu au Caire et supervisé par les ministres des Finances des deux pays. Les accords ont couvert des domaines tels que l’éducation, la justice, les transports, l’aviation, la fiscalité et les investissements. Les deux pays se sont engagés à renforcer leurs efforts pour favoriser la croissance des échanges commerciaux entre eux.

1. Quels sont les accords signés entre l’Égypte et Oman?

Les accords signés entre l’Égypte et Oman visent à éviter la double imposition et à favoriser la coopération bilatérale entre les deux pays. Les accords ont été finalisés lors du Forum des affaires égypto-omanais qui s’est tenu au Caire, et ont été supervisés par les ministres des Finances des deux pays. Les accords ont couvert des domaines tels que l’éducation, la justice, les transports, l’aviation, la fiscalité et les investissements.

READ  "29 mai : Comment une 'mauvaise planification' a entraîné des revirements de politique avant le départ de Buhari"

2. Qu’est-ce que la double imposition?

La double imposition fait référence à l’impôt sur le revenu prélevé deux fois sur le même revenu. Pour éviter cela, l’Égypte et Oman ont signé un accord visant à éviter la double imposition. Cet accord fait partie des accords signés pour renforcer la coopération bilatérale et stimuler les investissements conjoints entre les deux pays.

3. Qui a supervisé les accords entre l’Égypte et Oman?

Les accords ont été supervisés par les ministres des Finances de l’Égypte et d’Oman. Ces accords ont été finalisés lors du Forum des affaires égypto-omanais qui s’est tenu au Caire, dans le cadre de la première visite du sultan d’Oman Haitham bin Tariq au Caire.

4. Quels sont les domaines couverts par les accords?

Les accords signés entre l’Égypte et Oman ont couvert des domaines tels que l’éducation, la justice, les transports, l’aviation, la fiscalité et les investissements. Ces accords visent à renforcer la coopération bilatérale entre les deux pays et à stimuler les investissements conjoints.

5. Quel est l’objectif du protocole d’accord sur les politiques financières et les investissements?

Le protocole d’accord sur les politiques financières et les investissements vise à renforcer les relations économiques et les coopérations commerciales entre l’Égypte et Oman. Cet accord a été signé dans le cadre des accords visant à stimuler les investissements conjoints entre les deux pays.

6. Quelle est l’importance de la visite du sultan d’Oman au Caire?

La visite du sultan d’Oman au Caire est importante car elle a vu la signature de six protocoles d’accord entre Oman et l’Égypte. Ces protocoles ont couvert des domaines tels que l’éducation, la justice, les transports, l’aviation, la fiscalité et les investissements. La visite a également renforcé les efforts entre les deux gouvernements pour favoriser la croissance des échanges commerciaux entre eux.

READ  Sérgio lance sa candidature avec 7 mesures et attaque le gouvernement qui "gaspille des millions avec ses amis".

7. Quel est le montant des échanges commerciaux entre l’Égypte et Oman?

Le commerce entre l’Égypte et Oman a atteint 30 milliards EGP (1,08 milliard USD à l’époque) en 2022, soit une augmentation de près de 66% par rapport à 2021. Cette croissance est due aux efforts des deux gouvernements pour renforcer leurs échanges commerciaux.

8. Comment les accords signés entre l’Égypte et Oman vont-ils stimuler les investissements conjoints?

Les accords signés entre l’Égypte et Oman vont stimuler les investissements conjoints en renforçant les relations économiques et les coopérations commerciales entre les deux pays. Les accords couvrent des domaines tels que l’éducation, la justice, les transports, l’aviation, la fiscalité et les investissements. Les deux pays se sont engagés à favoriser la croissance des échanges commerciaux entre eux.

9. Comment les accords signés entre l’Égypte et Oman vont-ils bénéficier aux peuples des deux pays?

Les accords signés entre l’Égypte et Oman vont bénéficier aux peuples des deux pays en renforçant leurs relations économiques et commerciales. Les accords couvrent des domaines tels que l’éducation, la justice, les transports, l’aviation, la fiscalité et les investissements. Les deux pays se sont engagés à favoriser la croissance des échanges commerciaux entre eux, ce qui devrait contribuer à la création d’emplois et au développement économique.

10. Quelles sont les perspectives pour les relations économiques entre l’Égypte et Oman?

Les relations économiques entre l’Égypte et Oman devraient se renforcer grâce aux accords signés pour stimuler les investissements conjoints et favoriser la croissance des échanges commerciaux entre les deux pays. Les accords couvrent des domaines tels que l’éducation, la justice, les transports, l’aviation, la fiscalité et les investissements. Les deux pays se sont engagés à renforcer leurs efforts pour favoriser la croissance des échanges commerciaux entre eux.

READ  Expansion de myWorld en Asie.

Résumé :

L’Égypte et Oman ont signé des accords pour renforcer leur coopération bilatérale et stimuler leurs investissements conjoints. Les accords ont couvert des domaines tels que l’éducation, la justice, les transports, l’aviation, la fiscalité et les investissements. Les deux pays se sont engagés à favoriser la croissance des échanges commerciaux entre eux. La visite du sultan d’Oman au Caire a vu la signature de six protocoles d’accord entre Oman et l’Égypte. Les deux gouvernements ont souligné leur volonté de continuer à renforcer leurs efforts pour favoriser la croissance des échanges commerciaux entre eux. Les relations économiques entre l’Égypte et Oman devraient se renforcer grâce aux accords signés pour stimuler les investissements conjoints et favoriser la croissance des échanges commerciaux entre les deux pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut