Récapitulatif hebdomadaire : Braverman, le 14ème amendement et la « sélection de cerises » du CPS.

The Weekly Round-up: Braverman, the 14th Amendment, CPS "cherry-picking"

Quelles sont les principales allégations contre Suella Braverman ?

Le ministre de l’Intérieur britannique, Suella Braverman, est accusé d’avoir mal géré une accusation d’excès de vitesse en essayant d’organiser un cours privé de sensibilisation à la vitesse plutôt que d’accepter des points sur son permis ou une amende.

Pourquoi certains responsables de la police critiquent-ils le CPS ?

Selon des membres supérieurs de la police, le Crown Prosecution Service (CPS) choisit les cas les plus faciles à poursuivre, ce qui signifie que les victimes d’autres crimes ne sont pas prises en charge. Certains responsables de la police ont suggéré que le pouvoir discrétionnaire de la police d’intenter des poursuites devrait être élargi, avec seulement les cas les plus compliqués laissés pour le CPS.

READ  L'EFCC demande l'extradition de frères et d'autres personnes aux États-Unis pour pornographie infantile.

Pourquoi un groupe de sénateurs démocrates appelle-t-il Biden à utiliser le 14e amendement ?

Un groupe de sénateurs démocrates appelle le président américain Joe Biden à utiliser le 14e amendement de la Constitution des États-Unis pour éviter le chaos financier mondial. L’impasse au Congrès sur la décision de relever le plafond de la dette du gouvernement fédéral signifie que les États-Unis risquent de ne pas respecter leurs obligations financières le mois prochain.

Pourquoi le gouvernement russe a-t-il émis un mandat d’arrêt contre le procureur en chef de la CPI ?

Le gouvernement russe a émis un mandat d’arrêt contre le procureur en chef de la Cour pénale internationale (CPI), l’avocat britannique Karim Khan, deux mois après que Khan a émis un mandat contre Vladimir Poutine et le commissaire russe aux droits de l’enfant. La commission d’enquête russe a déclaré que Khan faisait l’objet d’une enquête pour « poursuite pénale d’une personne connue pour son innocence » et pour avoir prétendument organisé « une attaque contre un représentant d’un État étranger bénéficiant d’une protection internationale ».

Pourquoi le prince Harry poursuit-il le ministère de l’Intérieur britannique en justice ?

Le prince Harry a lancé une action en justice contre le ministère de l’Intérieur britannique pour sa décision de ne pas lui permettre de payer pour la protection de la police pendant son séjour au Royaume-Uni. Les avocats de Harry ont cité la loi de 1996 sur la police, en vertu de laquelle le chef de la police est habilité à vendre des services de police spéciaux, généralement pour des événements tels que des matchs de football plutôt qu’à des particuliers.

READ  Résumé Hebdomadaire : Suppression de la clause de « coucher de soleil », la loi sur l'ordre public de 2023 et Trump coupable d'abus sexuel.

Quelle est la décision de la Cour d’appel dans l’affaire Secrétaire d’État au ministère de l’Intérieur et autres contre Cox et autres ?

La Cour d’appel a confirmé la décision selon laquelle les employés du gouvernement avaient droit à une option contractuelle de « prélèvement » pour que les cotisations syndicales soient déduites de leur salaire, et qu’il n’y avait eu aucune modification de leurs contrats suite à un accord implicite de avoir l’option supprimée. La décision de la Haute Cour en faveur du syndicat PCS a cependant été annulée, de sorte que le syndicat n’a pas été en mesure de faire respecter le droit de « précompte » en vertu de la loi sur les contrats de 1999, art. 1.

Qui est Javid Marandi et pourquoi son anonymat a-t-il été levé ?

Javid Marandi est un homme d’affaires dont les sociétés étrangères font l’objet d’une enquête de la National Crime Agency pour blanchiment d’argent. La BBC poursuivait une action pour nommer Marandi depuis 19 mois et a qualifié cette décision de « étape importante pour la liberté de la presse au milieu des lois croissantes sur la protection de la vie privée dans les tribunaux ». La Haute Cour recommande sa décision comme étant le juste équilibre entre « le principe constitutionnel fondamental de justice ouverte contre… les dommages potentiels à la vie privée et familiale du demandeur ».

Qu’est-ce que le 14e amendement de la Constitution des États-Unis ?

Le 14e amendement de la Constitution des États-Unis stipule que « la validité de la dette publique des États-Unis… ne sera pas remise en question ». Il a été adopté en 1866 pour empêcher les États du Sud de perturber le règlement financier de la guerre civile.

READ  Crise au Parti travailliste : Apapa nie avoir reçu 500 millions de nairas pour déstabiliser le parti

Pourquoi certains sénateurs démocrates appellent-ils Biden à utiliser le 14e amendement ?

Certains sénateurs démocrates appellent le président américain Joe Biden à utiliser le 14e amendement de la Constitution des États-Unis pour éviter le chaos financier mondial. L’impasse au Congrès sur la décision de relever le plafond de la dette du gouvernement fédéral signifie que les États-Unis risquent de ne pas respecter leurs obligations financières le mois prochain.

Pourquoi la décision de la Cour d’appel dans l’affaire Secrétaire d’État au ministère de l’Intérieur et autres contre Cox et autres est-elle importante ?

La Cour d’appel a confirmé la décision selon laquelle les employés du gouvernement avaient droit à une option contractuelle de « prélèvement » pour que les cotisations syndicales soient déduites de leur salaire, et qu’il n’y avait eu aucune modification de leurs contrats suite à un accord implicite de avoir l’option supprimée. La décision de la Haute Cour en faveur du syndicat PCS a cependant été annulée, de sorte que le syndicat n’a pas été en mesure de faire respecter le droit de « précompte » en vertu de la loi sur les contrats de 1999, art. 1.

Que risque l’économie mondiale si les États-Unis ne paient pas les intérêts sur leurs dettes ?

Si les États-Unis ne paient pas les intérêts sur leurs dettes, l’économie mondiale sera en danger. C’est pourquoi un groupe de sénateurs démocrates appelle le président américain Joe Biden à utiliser le 14e amendement de la Constitution des États-Unis pour éviter le chaos financier mondial. L’impasse au Congrès sur la décision de relever le plafond de la dette du gouvernement fédéral signifie que les États-Unis risquent de ne pas respecter leurs obligations financières le mois prochain.

Résumé de l’article

Cet article traite de plusieurs sujets d’actualité. Il mentionne les allégations selon lesquelles la ministre de l’Intérieur britannique, Suella Braverman, aurait mal géré une accusation d’excès de vitesse. Il aborde également les critiques du Crown Prosecution Service (CPS) par des responsables de la police pour avoir choisi des cas faciles à poursuivre. En outre, l’article évoque l’appel d’un groupe de sénateurs démocrates pour que le président américain Joe Biden utilise le 14e amendement de la Constitution des États-Unis pour éviter le chaos financier mondial. Enfin, l’article mentionne diverses affaires judiciaires, notamment celle du prince Harry contre le ministère de l’Intérieur britannique et celle de Javid Marandi, un homme d’affaires dont les sociétés font l’objet d’une enquête pour blanchiment d’argent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut