Un mort lors du sauvetage de 58 personnes d’un repaire de kidnappeurs à Abuja

One Die As Police Rescue 58 Persons From A Kidnappers Den In Abuja

Introduction :

La police du Territoire de la capitale fédérale (FCT) a secouru 58 victimes kidnappées retenues en otage dans la forêt d’Udulu, Gegu LGA de l’État de Kogi, en bordure de la forêt de Sardauna, dans l’État de Nasarawa, et d’autres repaires de ravisseurs identifiés dans les communautés contiguës au FCT. Les bandits ont été maîtrisés et se sont échappés avec divers degrés de blessures par balle, laissant derrière eux leurs victimes. Cet article répondra à 10 questions relatives à cet incident.

Qui a secouru les victimes kidnappées ?

La police du Territoire de la capitale fédérale (FCT) a secouru les 58 victimes kidnappées.

Où les victimes ont-elles été retenues en otage?

Les victimes ont été retenues en otage dans la forêt d’Udulu, Gegu LGA de l’État de Kogi, en bordure de la forêt de Sardauna, dans l’État de Nasarawa, et d’autres repaires de ravisseurs identifiés dans les communautés contiguës au FCT.

Comment la police a-t-elle réussi à secourir les victimes?

Les bandits/kidnappeurs ont tiré sur l’équipe de sécurité, ce qui a entraîné un duel de fusillade. Les bandits ont été maîtrisés et se sont échappés avec divers degrés de blessures par balle, laissant derrière eux leurs victimes.

READ  Les ministres arabes des Affaires étrangères forment un comité de liaison pour parvenir à un cessez-le-feu au Soudan : le ministre égyptien des Affaires étrangères

Combien de victimes ont été secourues?

La police a secouru 58 victimes kidnappées.

Y a-t-il eu des blessés lors de l’opération de sauvetage?

Tama Jonathan a été blessé lors de l’opération de sauvetage et est décédé sur le coup. Sa dépouille a ensuite été remise à sa famille pour être enterrée.

Y a-t-il des suspects arrêtés?

L’article ne mentionne pas si des suspects ont été arrêtés.

Comment les victimes ont-elles été traitées après le sauvetage?

Les 58 autres victimes secourues sont stabilisées à l’hôpital et seraient réunies avec leurs familles.

Quelle est la position de la police du FCT sur cet incident?

Le commissaire de police du FCT, CP Haruna Garba Psc, a promis que le Commandement ne relâchera pas les efforts pour assurer le sauvetage de tout résident retenu en otage par des criminels et conduira également les auteurs à réserver. Le PC a appelé à la coopération des résidents, en particulier en étant soucieux de la sécurité et en donnant des informations crédibles à la police.

Quelle est la réaction des résidents locaux à l’incident?

L’article ne mentionne pas la réaction des résidents locaux à l’incident.

Quelles mesures la police du FCT prend-elle pour prévenir de futurs incidents similaires?

Le Commandement continue de déployer des efforts pour prévenir toute nouvelle menace à la sûreté et à la sécurité des résidents.

Résumé :
La police du Territoire de la capitale fédérale (FCT) a secouru 58 victimes kidnappées retenues en otage dans la forêt d’Udulu, Gegu LGA de l’État de Kogi, en bordure de la forêt de Sardauna, dans l’État de Nasarawa, et d’autres repaires de ravisseurs identifiés dans les communautés contiguës au FCT. Les bandits ont été maîtrisés et se sont échappés avec divers degrés de blessures par balle, laissant derrière eux leurs victimes. Le sauvetage fait partie des efforts déployés par la direction du Commandement, dans le cadre d’une opération conjointe soutenue avec d’autres agences de sécurité et, des justiciers et des chasseurs des différentes communautés locales, pour lutter contre les crimes violents dans le FCT, sauver les victimes et traduire les auteurs en justice.

READ  La Croix-Rouge exhorte les gouvernements à faire respecter les directives pour prévenir les effondrements de bâtiments.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut