Critiques envers Spotify et Apple Music pour avoir retiré le tube palestinien de Mohammed Assaf.

Spotify, Apple Music Face Criticism for Removing Mohammed Assaf’s Palestinian Hit

Introduction:

Le célèbre chanteur palestinien Mohammed Assaf a vu sa chanson patriotique « Ana Dammi Falastini » supprimée des plateformes de streaming musical Spotify et Apple Music. La chanson, qui a retrouvé de la viralité lors du mouvement des médias sociaux contre l’occupation israélienne de Sheikh Jarrah en 2021, a été accusée d’incitation contre Israël. Cette suppression a déclenché l’indignation des Arabes et des militants palestiniens sur les réseaux sociaux, qui ont dénoncé les plateformes pour leur manque d’intégrité perçu.

Qui est Mohammed Assaf ?

Mohammed Assaf est un célèbre chanteur palestinien originaire du camp de réfugiés de Khan Younis dans la bande de Gaza assiégée. Il est également l’ambassadeur de la paix pour l’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés palestiniens.

Qu’est-ce que la chanson « Ana Dammi Falastini » ?

« Ana Dammi Falastini » est une célèbre chanson patriotique palestinienne sortie en 2015. Elle est largement reconnue comme une chanson palestinienne patriotique fréquemment jouée lors d’événements célébrant la culture palestinienne. La chanson a retrouvé de la viralité lors du mouvement des médias sociaux contre l’occupation israélienne de Sheikh Jarrah en 2021.

READ  Mystère autour des résultats modifiés lors d'une élection contestée au Nigeria

Pourquoi Spotify et Apple Music ont-ils supprimé la chanson de Mohammed Assaf ?

Selon Mohammed Assaf, la chanson a été supprimée en raison de sa supposée « incitation contre l’ennemi sioniste ». Les plateformes de streaming musical ont également supprimé d’autres chansons de l’artiste. Cela a déclenché l’indignation des Arabes et des militants palestiniens sur les réseaux sociaux, qui ont dénoncé les plateformes pour leur manque d’intégrité perçu.

Quelle a été la réaction de Mohammed Assaf ?

Dans une déclaration à Al-Araby Al-Jadeed, Assaf a exprimé son choc face à la suppression de sa chanson phare des plateformes de streaming populaires. Le chanteur de 33 ans a rejeté l’accusation d’incitation contre Israël, déclarant que l’accusation renforce encore son engagement et sa loyauté envers sa patrie et la juste cause de la Palestine.

Comment les plateformes de streaming musical ont-elles réagi ?

Un porte-parole de Spotify a expliqué que la suppression de certaines chansons de Mohammed Assaf n’a pas été déterminée par Spotify, mais plutôt par le distributeur. Spotify Arabia, la branche arabe de la société de streaming musical, a également déclaré son soutien à Assaf via Instagram, promettant aux utilisateurs que les chansons de l’artiste reviendront bientôt sur Spotify. Apple n’a pas encore commenté la question.

Pourquoi Mohammed Assaf est-il souvent la cible d’hostilité pour sa musique ?

En 2020, un membre du parti israélien du Likoud a tenté d’interdire à Mohammed Assaf d’entrer dans les territoires palestiniens occupés, ce qui a entraîné le retrait d’un permis spécial généralement accordé aux Gazaouis pour entrer en Cisjordanie occupée. Le chanteur palestinien est également connu pour son engagement en faveur de la cause palestinienne.

READ  "Yari : Homme de métier pour le poste de Président du Sénat"

Comment les Arabes et les militants palestiniens ont-ils réagi à la suppression de la chanson ?

La suppression de « Ana Dammi Falastini » a déclenché l’indignation des Arabes et des militants palestiniens sur les réseaux sociaux, qui ont dénoncé les plateformes pour leur manque d’intégrité perçu. Ils ont également exprimé leur soutien à Mohammed Assaf et à la cause palestinienne.

Les chansons de Mohammed Assaf seront-elles de nouveau disponibles sur les plateformes de streaming musical ?

Spotify Arabia a promis aux utilisateurs que les chansons de Mohammed Assaf reviendront bientôt sur Spotify. Apple n’a pas encore commenté la question.

Pourquoi la chanson « Ana Dammi Falastini » est-elle importante pour la culture palestinienne ?

« Ana Dammi Falastini » est largement reconnue comme une chanson patriotique palestinienne fréquemment jouée lors d’événements célébrant la culture palestinienne. Elle est un symbole de la résistance palestinienne et de la lutte pour l’indépendance et la liberté.

Pourquoi cette suppression a-t-elle suscité une telle indignation ?

La suppression de la chanson « Ana Dammi Falastini » a été perçue comme une atteinte à la liberté d’expression et à la culture palestinienne. Les Arabes et les militants palestiniens ont dénoncé les plateformes de streaming musical pour leur manque d’intégrité et ont exprimé leur soutien à Mohammed Assaf et à la cause palestinienne.

Résumé:

Les plateformes de streaming musical Spotify et Apple Music ont supprimé la célèbre chanson palestinienne « Ana Dammi Falastini » de Mohammed Assaf, provoquant l’indignation des Arabes et des militants palestiniens sur les réseaux sociaux. La chanson a été accusée d’incitation contre Israël, ce que Mohammed Assaf a rejeté. Les plateformes de streaming musical ont également supprimé d’autres chansons de l’artiste, ce qui a été perçu comme une atteinte à la liberté d’expression et à la culture palestinienne. Spotify Arabia a promis aux utilisateurs que les chansons de Mohammed Assaf reviendront bientôt sur Spotify, mais Apple n’a pas encore commenté la question. La chanson « Ana Dammi Falastini » est un symbole de la résistance palestinienne et de la lutte pour l’indépendance et la liberté.

READ  Guide du débutant au skateboard en Égypte

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut