Le groupe demande à Tinubu de supprimer la subvention sur les carburants.

Group tasks Tinubu on fuel subsidy removal

Introduction :

L’article examine les appels du Center for Transparency Advocacy (CTA) en faveur de l’abolition immédiate de la subvention sur les carburants au Nigéria, une fois que le sénateur Bola Tinubu sera investi président. La directrice exécutive de CTA, Mme Faith Nwadishi, a soutenu que les subventions doivent être supprimées pour permettre au pays de croître. Elle a également exhorté le président élu à accorder une grande priorité au repositionnement de l’industrie extractive, à s’attaquer au taux de chômage élevé et à l’endettement du pays.

1. Pourquoi le CTA appelle-t-il à la suppression immédiate de la subvention sur les carburants ?

Le CTA appelle à la suppression immédiate de la subvention sur les carburants pour permettre au Nigéria de croître. La directrice exécutive de CTA, Mme Faith Nwadishi, pense que les subventions ne profitent pas au pays, malgré les quatre raffineries qui sont censées produire 445 000 barils de pétrole brut par jour. Elle estime que si le pays raffine ses propres barils, il aura un excès de 70 millions de litres d’essence, ce qui nécessitera de trouver des destinations pour le surplus.

READ  6 marques égyptiennes de soins naturels pour une peau éclatante d'été

2. Quelle est l’opinion de Mme Faith Nwadishi sur la suppression des subventions sur les carburants ?

Mme Faith Nwadishi soutient la suppression des subventions sur les carburants, mais pas pour les supprimer immédiatement. Elle pense que les subventions sont le seul moyen de bénéficier de la richesse commune, mais qu’elles ne profitent pas au pays. Elle exhorte donc la nouvelle administration à accorder une grande priorité au repositionnement de l’industrie extractive et à s’attaquer au taux de chômage élevé et à l’endettement du pays.

3. Comment Mme Faith Nwadishi pense-t-elle que le Nigéria peut régler le problème de la dette ?

Mme Faith Nwadishi pense que le Nigéria peut régler le problème de la dette en examinant son économie et en commençant à inverser le taux d’inflation pour revenir à un chiffre. Elle exhorte également la nouvelle administration à accorder une grande priorité au repositionnement de l’industrie extractive, à s’attaquer au taux de chômage élevé et à bloquer les échappatoires telles que les subventions.

4. Pourquoi Mme Faith Nwadishi exhorte-t-elle Tinubu à développer le secteur des minéraux solides ?

Mme Faith Nwadishi exhorte Tinubu à développer le secteur des minéraux solides pour que le secteur extractif devienne la poule aux œufs d’or qui pond les œufs d’or. Elle pense que Tinubu doit donner un meilleur schéma directeur avec la relation avec la Chine et l’Inde dans le rôle qu’ils jouent dans l’extraction de nos minéraux solides, sans que rien ne revienne au Nigeria. Elle exhorte également à examiner la participation de la communauté dans tout cela.

READ  Récapitulatif hebdomadaire : démission de Dominic Raab, règlement de Fox News, bombardement amoureux.

5. Quelle est l’opinion de Mme Faith Nwadishi sur la loi sur l’industrie pétrolière (PIA) ?

Mme Faith Nwadishi pense que la loi sur l’industrie pétrolière (PIA) est importante et que le PIA doit fonctionner très bien. Elle exhorte également la nouvelle administration à examiner la question de la sécurité et à voir comment elle peut gagner la confiance des Nigérians.

6. Comment Mme Faith Nwadishi pense-t-elle que le Nigéria peut régler le problème de la pauvreté multidimensionnelle ?

Mme Faith Nwadishi pense que le Nigéria peut régler le problème de la pauvreté multidimensionnelle en examinant son économie et en commençant à inverser le taux d’inflation pour revenir à un chiffre. Elle exhorte également la nouvelle administration à accorder une grande priorité au repositionnement de l’industrie extractive, à s’attaquer au taux de chômage élevé et à bloquer les échappatoires telles que les subventions.

7. Comment Mme Faith Nwadishi pense-t-elle que le Nigéria peut profiter de ses raffineries ?

Mme Faith Nwadishi pense que le Nigéria peut profiter de ses raffineries en raffinant ses propres barils de pétrole brut. Elle estime que si le pays raffine ses propres barils, il aura un excès de 70 millions de litres d’essence, ce qui nécessitera de trouver des destinations pour le surplus.

8. Pourquoi Mme Faith Nwadishi exhorte-t-elle Tinubu à bloquer toutes les failles du secteur des minéraux solides ?

Mme Faith Nwadishi exhorte Tinubu à bloquer toutes les failles du secteur des minéraux solides pour que le secteur extractif devienne la poule aux œufs d’or qui pond les œufs d’or. Elle pense que Tinubu doit donner un meilleur schéma directeur avec la relation avec la Chine et l’Inde dans le rôle qu’ils jouent dans l’extraction de nos minéraux solides, sans que rien ne revienne au Nigeria. Elle exhorte également à examiner la participation de la communauté dans tout cela.

READ  Le lever d'une nouvelle ère

9. Quel est le lien entre la subvention sur les carburants et l’endettement du Nigéria ?

Mme Faith Nwadishi pense que la suppression des subventions sur les carburants peut aider à régler le problème de l’endettement du Nigéria. Elle exhorte la nouvelle administration à bloquer les échappatoires telles que les subventions pour éviter de s’endetter davantage.

10. Comment Mme Faith Nwadishi pense-t-elle que le Nigéria peut régler le problème du chômage ?

Mme Faith Nwadishi pense que le Nigéria peut régler le problème du chômage en accordant une grande priorité au repositionnement de l’industrie extractive et en créant ainsi plus d’emplois. Elle exhorte également la nouvelle administration à examiner la question de la sécurité et à voir comment elle peut gagner la confiance des Nigérians.

Résumé :

Le Center for Transparency Advocacy (CTA) a exhorté le président élu, le sénateur Bola Tinubu, à supprimer immédiatement la subvention sur les carburants, une fois qu’il prendra ses fonctions le 29 mai. Selon la directrice exécutive de CTA, Mme Faith Nwadishi, les subventions ne profitent pas au pays, malgré les quatre raffineries qui sont censées produire 445 000 barils de pétrole brut par jour. Elle exhorte donc la nouvelle administration à accorder une grande priorité au repositionnement de l’industrie extractive, à s’attaquer au taux de chômage élevé et à l’endettement du pays. Elle exhorte également Tinubu à développer le secteur des minéraux solides et à bloquer toutes les failles du secteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut