Le tribunal renvoie l’IGP Alkali et ordonne la nomination d’un nouveau IGP.

Court sacks IGP Alkali, orders appointment of new IGP

Introduction :

L’article traite d’une décision judiciaire qui a été rendue par une Haute Cour fédérale au Nigéria. La Cour a ordonné à l’inspecteur général de la police (IGP), Usman Baba Alkali, de cesser de se présenter en tant que titulaire du poste après avoir déclaré sa nomination et de continuer à rester en fonction comme illégal et inconstitutionnel. Le tribunal a également ordonné au président Muhammadu Buhari de convoquer une réunion du Conseil de la police nigériane pour nommer un nouvel inspecteur général de la police qui occupera le poste pour une période de quatre ans.

Questions :

Sommaire

Qu’est-ce que la Haute Cour fédérale a ordonné à l’inspecteur général de la police nigériane de faire ?

Que demande la juge Fatun Riman dans sa décision judiciaire ?

Qui sont les plaignants dans le procès et que demandent-ils ?

Pourquoi le tribunal a-t-il jugé que le maintien en fonction de l’IGP était inconstitutionnel ?

Quelle est la disposition de la loi de 2020 sur la police nigériane que le tribunal a citée dans son jugement ?

Quand le jugement a-t-il été rendu et par qui a-t-il été cité ?

Quelle est la demande du demandeur concernant la nomination d’un nouvel inspecteur général de la police ?

Que dit le juge Riman à propos de la retraite obligatoire de l’IGP ?

Pourquoi le président Buhari a-t-il prolongé le mandat de l’IGP en janvier ?

Quelle est la décision finale de la Cour ?

Réponses :

READ  Okowa explique pourquoi il a rejeté le candidat d'Ibori comme son successeur.

Qu’est-ce que la Haute Cour fédérale a ordonné à l’inspecteur général de la police nigériane de faire ?

La Haute Cour fédérale a ordonné à l’inspecteur général de la police (IGP), Usman Baba Alkali, de cesser de se présenter en tant que titulaire du poste après avoir déclaré sa nomination et de continuer à rester en fonction comme illégal et inconstitutionnel.

Que demande la juge Fatun Riman dans sa décision judiciaire ?

La juge Fatun Riman a demandé au président Muhammadu Buhari de convoquer une réunion du Conseil de la police nigériane pour nommer un nouvel inspecteur général de la police qui occupera le poste pour une période de quatre ans.

Qui sont les plaignants dans le procès et que demandent-ils ?

Les plaignants dans le procès sont le président de la République fédérale du Nigéria, Usman Alkali Baba, le procureur général de la Fédération et ministre de la Justice et du Conseil de la police du Nigéria. Ils demandent une ordonnance pour empêcher l’IGP d’occuper davantage de fonctions car son mandat a expiré.

Pourquoi le tribunal a-t-il jugé que le maintien en fonction de l’IGP était inconstitutionnel ?

Le tribunal a jugé que le maintien en fonction de l’IGP était inconstitutionnel car cela va à l’encontre des dispositions claires de la loi de 2020 sur la police nigériane.

Quelle est la disposition de la loi de 2020 sur la police nigériane que le tribunal a citée dans son jugement ?

Le tribunal a cité l’article 7 (2) & (6) et l’article 18 (8) de la loi de 2020 sur la police nigériane dans son jugement.

READ  La Fédération de lutte égyptienne sous enquête suite à l'évasion d'un jeune lutteur en France.

Quand le jugement a-t-il été rendu et par qui a-t-il été cité ?

Le jugement a été rendu le vendredi 19 mai 2023 et une copie certifiée conforme du jugement a été citée par un correspondant le samedi 27 mai 2023.

Quelle est la demande du demandeur concernant la nomination d’un nouvel inspecteur général de la police ?

Le demandeur demande une ordonnance mandatant le président de la République fédérale du Nigéria de convoquer immédiatement une réunion des membres du Conseil de la police nigériane dans le but de nommer un nouvel inspecteur général de la police capable d’occuper le poste pour une durée déterminée de quatre ans.

Que dit le juge Riman à propos de la retraite obligatoire de l’IGP ?

Le juge Riman a déclaré que l’inspecteur général de la police est un fonctionnaire et qu’en vertu du fait qu’il est membre du personnel du Nigeria Police Force, une autorité établie à partir de la Fédération par l’article 214 (1) de la Constitution et dans le cadre des règles publiques fédérales 299 (PSR) de celle-ci qui prévoit la retraite obligatoire de tous les grades d’agents de la fonction publique à l’âge de 60 ans ou 35 ans de service, selon la première éventualité.

Pourquoi le président Buhari a-t-il prolongé le mandat de l’IGP en janvier ?

Le président Buhari a prolongé le mandat de l’IGP en janvier sachant très bien qu’il doit atteindre 60 ans, année obligatoire de la retraite.

Quelle est la décision finale de la Cour ?

La décision finale de la Cour est que l’IGP doit cesser de se présenter en tant que titulaire du poste après avoir déclaré sa nomination et de continuer à rester en fonction comme illégal et inconstitutionnel. De plus, le président Muhammadu Buhari doit convoquer une réunion du Conseil de la police nigériane pour nommer un nouvel inspecteur général de la police qui occupera le poste pour une période de quatre ans.

READ  Câble RADOX® EV-C amélioré avec un câble flexible haute tension pour faciliter la préparation et l'installation de faisceaux pour les véhicules électriques.

Résumé :

Une Haute Cour fédérale au Nigéria a ordonné à l’inspecteur général de la police (IGP), Usman Baba Alkali, de cesser de se présenter en tant que titulaire du poste après avoir déclaré sa nomination et de continuer à rester en fonction comme illégal et inconstitutionnel. Le tribunal a également ordonné au président Muhammadu Buhari de convoquer une réunion du Conseil de la police nigériane pour nommer un nouvel inspecteur général de la police qui occupera le poste pour une période de quatre ans. Les plaignants dans le procès demandent une ordonnance pour empêcher l’IGP d’occuper davantage de fonctions car son mandat a expiré. Le tribunal a jugé que le maintien en fonction de l’IGP était inconstitutionnel car cela va à l’encontre des dispositions claires de la loi de 2020 sur la police nigériane.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut