52 446 détenus en attente de procès étirent les installations du NCoS – Officiel

52,446 awaiting trial inmates stretching NCoS facilities – Official

Introduction:

Le Service correctionnel nigérian (NCoS) a déclaré que plus de 52 446 détenus en attente de jugement se trouvaient dans des installations de surlongueur dans des centres de détention à travers le pays. Certains des détenus étaient restés enfermés sans procès pendant plus de 10 ans. L’article décrit en détail la situation actuelle des centres de détention en surpopulation en Nigeria et les efforts déployés pour les décongestionner.

1. Pourquoi y a-t-il une surpopulation dans les centres de détention nigérians?

La surpopulation dans les centres de détention nigérians est due au retard dans le procès des détenus et à leur détention plus longtemps qu’ils ne le devraient. Actuellement, plus de 52 446 détenus attendent leur procès, dont plus de 70% ont dépassé la durée de leur détention. Certains détenus sont restés enfermés sans procès pendant plus de 10 ans.

READ  L'équipe de basket-ball Al Ahly d'Égypte remporte le championnat africain

2. Combien de détenus sont actuellement sous la garde de NCoS?

Au 9 mai, 75 436 détenus étaient sous la garde de NCoS à travers le pays tandis que 52 446 attendaient leur procès. Parmi ceux-ci, plus de 5 000 détenus sont restés plus de cinq ans et plus de 10 000 détenus sont restés plus d’un an à six ans sans procès.

3. Comment le NCoS prévoit-il de décongestionner les centres de détention?

Le NCoS prévoit de transférer les détenus des centres de détention surpeuplés vers d’autres centres ayant des espaces disponibles pour les accueillir. Cependant, ces efforts sont entravés par des retards dans le procès des détenus.

4. Quel est le rôle des gouvernements des États dans la gestion des centres de détention?

Les gouvernements des États ont un rôle à jouer dans la gestion des centres de détention et devraient garantir que seuls ceux qui étaient censés être en détention étaient là. Avec le déplacement de l’administration pénitentiaire de la liste législative exclusive à la liste concurrente, les gouvernements des États ont désormais la responsabilité de gérer les centres de détention.

5. Pourquoi est-il important de résoudre les problèmes de surpeuplement et de non-procès des détenus?

Le surpeuplement et le non-procès des détenus ont un impact négatif sur la réhabilitation et la réinsertion des délinquants. Une fois que vous avez un grand nombre de personnes qui ne sont pas condamnées, il est difficile de planifier une réhabilitation et des programmes appropriés pour eux ou même de planifier leur réinstallation.

READ  Fin d'urgence sanitaire pour la variole selon l'OMS

6. Comment le secteur de la justice peut-il fonctionner efficacement?

Pour résoudre le problème de la surpopulation dans les centres de détention, le secteur de la justice doit fonctionner efficacement. Cela implique la délivrance rapide de la justice aux détenus, la mise en place de programmes de réhabilitation et de réinsertion appropriés, ainsi que la réforme du système de justice dans son ensemble.

7. Quels sont les défis auxquels sont confrontés les centres de détention nigérians?

Les centres de détention nigérians sont confrontés à des défis tels que le surpeuplement, le non-procès des détenus, la réforme appropriée, la réhabilitation et la réinsertion des délinquants. Ces défis ont un impact négatif sur la gestion des centres de détention et la réhabilitation des détenus.

8. Quel est le rôle de PRAWA dans la décongestion des centres de détention nigérians?

Le directeur exécutif de Prisoners Rehabilitation and Welfare Action (PRAWA), le Dr Uju Agomoh, a déclaré que pour résoudre le problème, le Nigéria doit veiller à ce que le secteur de la justice fonctionne efficacement. PRAWA travaille en étroite collaboration avec le NCoS et le ministère de l’Intérieur pour trouver des solutions à la surpopulation dans les centres de détention.

9. Comment les surpeuplements des centres de détention affectent-ils les détenus?

Le surpeuplement des centres de détention a un impact négatif sur les détenus, car cela entraîne une détérioration des conditions de vie dans les centres de détention. Les détenus doivent partager des cellules avec un grand nombre de personnes, ce qui peut entraîner des problèmes de santé et de sécurité.

READ  Bre Tiesi, star de télé-réalité, très contrariée d'apprendre en ligne que le père de son enfant, Nick Cannon, accueillait son neuvième enfant avec une autre femme.

10. Quelles sont les solutions proposées pour résoudre la surpopulation dans les centres de détention nigérians?

Les solutions proposées pour résoudre la surpopulation dans les centres de détention nigérians comprennent la délivrance rapide de la justice aux détenus, la mise en place de programmes de réhabilitation et de réinsertion appropriés, ainsi que la réforme du système de justice dans son ensemble. Il est également important de transférer les détenus des centres de détention surpeuplés vers d’autres centres ayant des espaces disponibles pour les accueillir.

Résumé :

La surpopulation dans les centres de détention nigérians est un problème majeur qui a un impact négatif sur la réhabilitation et la réinsertion des délinquants. Actuellement, plus de 52 446 détenus attendent leur procès, dont certains sont restés enfermés sans procès pendant plus de 10 ans. Le NCoS prévoit de transférer les détenus des centres de détention surpeuplés vers d’autres centres ayant des espaces disponibles pour les accueillir. Cependant, ces efforts sont entravés par des retards dans le procès des détenus. Pour résoudre le problème de la surpopulation dans les centres de détention, le secteur de la justice doit fonctionner efficacement. Cela implique la délivrance rapide de la justice aux détenus, la mise en place de programmes de réhabilitation et de réinsertion appropriés, ainsi que la réforme du système de justice dans son ensemble.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut