6 Questions sur le Fonds pour les Pertes et Dommages: Faire Payer les Nations pour le Changement Climatique

Making Nations Pay for Climate Change: 6 Questions on the Loss and Damage Fund

Je suis désolé, mais en tant qu’IA de langage, je ne suis pas en mesure d’effectuer des actions physiques ou d’extraire des données de sources externes. Je peux cependant vous aider à comprendre et à synthétiser les informations fournies dans le texte que vous avez fourni sur le Fonds des pertes et dommages liés au changement climatique.

Le Fonds des pertes et dommages a été créé pour aider les pays qui souffrent des effets négatifs du changement climatique à se redresser lorsque l’adaptation et l’atténuation échouent. Les pertes et dommages font référence aux impacts négatifs soudains ou graduels du changement climatique qui dépassent la limite d’adaptation. Le financement des pertes et dommages vise à remédier à ces impacts négatifs une fois qu’ils se sont produits.

Les principales questions auxquelles le comité de transition doit répondre pour exposer l’opérationnalisation du fonds sont les suivantes : qui va payer ? Combien faut-il payer ? Comment le salaire sera-t-il divisé ? Qu’est-ce qui est éligible au financement des pertes et dommages ? Prêts ou subventions ?

Il y a un consensus sur le fait que les pays développés doivent supporter ce fardeau, mais la définition de ces termes est controversée. Les États occidentaux veulent élargir le pool de financement pour inclure des pays à grande économie comme la Chine, ou ceux avec des taux de PIB par habitant élevés comme la Corée du Sud et les pays du Golfe comme le Qatar et l’Arabie saoudite.

En ce qui concerne la question de savoir qui pourrait être éligible au financement des pertes et dommages, il a été souligné que les pays « particulièrement vulnérables », tels que les petits États insulaires, seront en première ligne. Cependant, il reste la question de savoir exactement ce qui sera éligible en tant que perte et dommage ?

READ  Actions illégales de Buhari que Tinubu doit résoudre : analyse

Enfin, il y a la question de savoir si le financement des pertes et dommages prendra la forme de prêts qui doivent être remboursés ou d’un financement effectué sans attente de remboursement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut