Le débat sur la musique dans l’Islam en Égypte : Entre austérité religieuse et extase spirituelle

Egypt’s Debate on Music in Islam: Between Religious Austerity and Spiritual Ecstasy

Le débat sur la musique en Islam est ancien et controversé, avec des arguments basés sur les hadiths et des interprétations divergentes. La musique religieuse et spirituelle a une longue tradition dans le monde musulman, en particulier dans le soufisme, où elle est considérée comme un moyen de se connecter avec Dieu. En Égypte, la musique spirituelle a connu une renaissance au XXe siècle avec des icônes comme Umm Kulthum, Abdel-Halim et Shadya. Cependant, dans les années 1970, l’islamisme croissant a conduit à des débats sur la moralité islamique et une animosité croissante envers les arts, en particulier la participation des femmes à la profession musicale. Toutefois, la musique spirituelle et religieuse a également gagné en popularité parmi les partisans de l’islam modéré et centré, qui voient en elle un moyen d’explorer, d’exprimer et d’approfondir leur foi, ou de faire face aux pressions socio-économiques croissantes.

READ  Ben Kalu justifie la décision de l'APC de céder le poste de vice-président à la région du Sud-Est lors du 10ème leadership de la NASS.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut