Le businessman égyptien Samih Sawiris exprime des hésitations à investir en Égypte.

Egyptian Businessman Samih Sawiris Expresses Hesitancy to Invest in Egypt

Introduction : L’article parle de l’homme d’affaires égyptien Samih Sawiris, fondateur d’Orascom Development, qui a exprimé ses inquiétudes quant à l’avenir du paysage d’investissement en Égypte. Il a également partagé ses projets d’investissement en Arabie saoudite, en particulier dans la nouvelle ville intelligente, NEOM. Les défis économiques et la crise monétaire que l’Égypte connaît depuis le début de l’année dernière ont compliqué les investissements dans de nouveaux projets.

Pourquoi l’homme d’affaires égyptien Samih Sawiris hésite-t-il à investir en Égypte ?

Sawiris hésite à investir en Égypte en raison de la crise économique qui complique le fonctionnement des entreprises, en grande partie en raison des restrictions à l’importation mises en place par le gouvernement pour conserver les devises étrangères. De plus, l’inflation annuelle en Égypte a grimpé en flèche cette année, atteignant 31,9 %, son plus haut niveau en cinq ans et demi.

Pourquoi les investisseurs rencontrent-ils des défis en Égypte ?

Les investisseurs rencontrent des défis en Égypte en raison de la crise économique et de la crise monétaire que le pays connaît depuis le début de l’année dernière. La forte dévaluation de la monnaie égyptienne à trois reprises depuis février 2022 aggrave les coûts de remboursement de la dette publique, y compris les 3,5 milliards de dollars (107 milliards d’EGP) de remboursements pour les programmes précédents du FMI arrivant à échéance d’ici la fin de cette année.

READ  Le méga yacht "AHPO" fait escale à Funchal aujourd'hui.

Comment la création d’un nouveau Conseil suprême de l’investissement peut-elle aider les investisseurs en Égypte ?

La création d’un nouveau Conseil suprême de l’investissement peut aider les investisseurs en Égypte en répondant aux défis auxquels ils sont confrontés. Le cabinet égyptien a annoncé plus tôt en avril la création de ce Conseil à la suite d’un décret présidentiel d’Abdel Fattah Al-Sisi.

Pourquoi Samih Sawiris envisage-t-il d’investir en Arabie saoudite ?

Samih Sawiris envisage d’investir en Arabie saoudite car il pense que tout en Arabie saoudite s’est modernisé et qu’après quelques années, il restera comme le plus grand hotspot pour l’investissement. Il voit l’Arabie saoudite se transformer en Dubaï, où il existe d’énormes opportunités d’investissement.

Quels sont les projets d’investissement de Samih Sawiris en Arabie saoudite ?

Les projets d’investissement de Samih Sawiris en Arabie saoudite incluent en particulier la nouvelle ville intelligente, NEOM.

Quels sont les défis économiques que l’Égypte connaît actuellement ?

L’Égypte connaît actuellement des défis économiques tels que la crise économique, la crise monétaire, la forte inflation annuelle (31,9 %) et la dévaluation de la monnaie égyptienne.

Pourquoi la crise monétaire complique-t-elle les investissements en Égypte ?

La crise monétaire complique les investissements en Égypte car elle a entraîné une forte dévaluation de la monnaie égyptienne à trois reprises depuis février 2022, ce qui alourdit les coûts de remboursement de la dette publique, y compris les 3,5 milliards de dollars (107 milliards d’EGP) de remboursements pour les programmes précédents du FMI arrivant à échéance d’ici la fin de cette année.

Comment la crise économique complique-t-elle le fonctionnement des entreprises en Égypte ?

La crise économique complique le fonctionnement des entreprises en Égypte en grande partie en raison des restrictions à l’importation mises en place par le gouvernement pour conserver les devises étrangères.

READ  Récapitulatif hebdomadaire : démission de Dominic Raab, règlement de Fox News, bombardement amoureux.

Comment la crise économique affecte-t-elle l’Égypte ?

La crise économique affecte l’Égypte en entraînant une forte inflation annuelle (31,9 %) et une dévaluation de la monnaie égyptienne à trois reprises depuis février 2022, ce qui alourdit les coûts de remboursement de la dette publique, y compris les 3,5 milliards de dollars (107 milliards d’EGP) de remboursements pour les programmes précédents du FMI arrivant à échéance d’ici la fin de cette année.

Comment le gouvernement égyptien tente-t-il de répondre aux défis économiques ?

Le gouvernement égyptien tente de répondre aux défis économiques en créant un nouveau Conseil suprême de l’investissement à la suite d’un décret présidentiel d’Abdel Fattah Al-Sisi en avril dernier.

Résumé : L’article parle de l’homme d’affaires égyptien Samih Sawiris qui hésite à investir en Égypte en raison de la crise économique, de la crise monétaire et des défis économiques que le pays connaît depuis le début de l’année dernière. Sawiris envisage d’investir en Arabie saoudite, en particulier dans la nouvelle ville intelligente, NEOM. Le gouvernement égyptien a créé un nouveau Conseil suprême de l’investissement pour répondre aux défis auxquels sont confrontés les investisseurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut